Photographes invités

Sur les îles subantarctiques, traversées par les 50èmes Rugissants, les tempêtes, la pluie, le vent et les dépressions océaniques, les manchots y vivent depuis la nuit des temps.

Inaptes au vol, mais parfaitement adaptés à la vie dans l’eau, les manchots doivent revenir à terre chaque année, pour donner naissance à leurs jeunes, et former à nouveau leurs immenses colonies.

C’est là que les photographes animaliers Bruno & Dorota Sénéchal se sont rendus, sur ces îles situées au bout du monde, au pays des manchots, et au milieu des éléments marins déchainés.

Régulièrement, Dorota & Bruno Sénéchal ont présenté ces dernières années, leurs différentes expositions dans tous les plus grands festivals et salons photos nature, en France et en Europe.

Photographes animaliers professionnels et grands voyageurs, récompensés lors de nombreux concours photos de renommée internationale, ils nous livrent ici avec leur nouvelle exposition « Terres Subantarctiques », les secrets d’une magnifique aventure de la vie animale.

badge IPA 2019.png
bifa_seal (1).png
Christine Mosnier

"Elle habite à la campagne, entre collines et vallons, tout près de la vallée de la Sioule, dans le Puy-de-Dôme. 

Elle a commencé la photographie en 2010 et très rapidement, le petit monde discret des insectes, des fleurs et des champignons l’a passionnée.

Sa nouvelle exposition vous emmène en forêt et vous invite à la rêverie.

Elle joue à cache-cache avec les sujets. Elle joue avec les flous. La lumière, la rosée, la neige et le vent mettent en scène les fleurs, les champignons et les arbres.

Elle cherche à éveiller la curiosité, à donner envie de mieux observer, de mieux connaître la nature pour mieux l’aimer et mieux la protéger."

Jean-Pierre Frippiat

Cameraman de reportages à la télévision belge pendant toute sa carrière professionnelle, son rapport à l’image est déjà une longue histoire. Son premier « vrai » travail photographique durera 10 ans et sera consacré aux aubes magiques du lac de Bambois, un plan d’eau proche de chez lui sauvé du naufrage dans les années 1990.

A travers son approche de la nature sauvage, il essaye surtout de restituer les émotions ressenties au cours des longues heures passées à l’observer, à écouter, à prévoir, à cliquer juste à temps...parfois! Il ne prétend pas détenir les compétences d’un naturaliste, mais il met un point d’honneur à garder en mémoire 

ces mots écrits par Paul Géroudet : « ...Quand nous nous acharnons à obtenir des photos, la passion ne nous pousse-t-elle pas à oublier la modération, à commettre inconsciemment des dégâts?... » Vaste question qui il l’espère, est le credo de tous ceux qui aiment découvrir la Nature.

Éric Égéa

Photographe autodidacte, passionné de nature et de macrophotographie, Éric Égéa arpente la garrigue, les sous-bois, les prairies à la rencontre d’insectes, de plantes, de gouttes d’eau qui sont très vite devenus ses sujets de prédilection.

Il se considère comme un simple témoin et saisit les scènes comme elles se présentent devant son objectif..

Il attache une importance primordiale à l’environnement, aux formes et à la lumière naturelle.

CLUB MENDOIS.jpg
Photo-Club Mendois

Le Photo-Club Mendois existe depuis plus de 60 ans à Mende.

De nombreux photographes y ont excellé, certains primés à des concours nationaux ou internationaux.

Cette aventure continue cette année encore.

Grâce à l'ensemble de leurs 35 adhérents ils présenteront au Florac Festival Photo une diversité de leur vision de la "Nature" et vous feront partager leur passion, leurs connaissances, toujours avec bonne humeur.


Les coprésidents

Jean-François SALLES

René VEYSSADE

Vialis-Laure--Symphonie.jpg
Laure Vialis

Native en de la margeride entre lacs et montagnes. Laure pratique la photo depuis 12 ans. 
Ce qu'elle aime dans les paysages de nature c'est qu'elle n'anticipe rien. Etre au bon endroit , au bon moment, capturer un instant précis, une lumière ou rien n'est calculé.

Elle a choisi comme thème : Les Arbres car solitaires ou en groupe ils la fascinent. "On peut faire une multitude de photos avec leur tronc ou leur feuillage. Qu'ils soient grands ou petits ils contribuent totalement à l'équilibre de la nature. 
Le Lac de Charpal est un endroit parfois très accueillant ou parfois très hostile. C'est notre petit bout de Canada lozérien. L'Hiver quand je me promène sur ses berges et qu'une fine couche de neige recouvre le sol, quand il n'y a aucune trace de vie, seulement les empreintes de mes pas et ce silence assourdissant qui envahi tout l'espace c'est vraiment  reposant qu'on oublie le reste".

RAMBAL-Christian--le-portrait.jpg
Christian
Rambal
JUPPEAUX-EMMANUEL-KERMODE-1.jpg
Emmanuel Juppeaux

Photographe indépendant depuis 2007 et passionné d’image, de montagne, de nature et de voyages depuis toujours, il en a progressivement fait son activité professionnelle qui s’articule aujourd’hui essentiellement autour de l’illustration et de la mise en image d’articles de presse pour des titres tels que Elle, L’Express, Le Parisien et des sujets variés.

Terre sauvage, Alpes Magazine ou Partir en France comptent parmi les parutions auxquelles il collabore régulièrement et qui s’accordent pleinement avec ses envies de nature et de grands espaces et lui permettent de présenter des travaux plus personnels de ses escapades proches ou lointaines.

Comme cette Immersion en forêt pluviale de Colombie Britanniques sur la côte Ouest du Canada à la rencontre des Ours Esprits, espèce endémique à l’étonnante robe blanche

Avard_Roland_Autour-du-lac.jpg
Roland Avard

TEMPS DE PAUSE

L’hiver est une saison énigmatique. La vie semble avoir quitté la nature qui s’est endormie, recroquevillée sur elle-même dans l’attente de jours meilleurs. Et pourtant ce temps de pause représente une étape essentielle dans le cycle de la vie, car c’est le moment où la nature prend le temps de faire le plein d’énergie indispensable au jaillissement printanier.

 

C’est sa saison préférée car on pénètre dans un monde étrange, transformé où les bruits sont étouffés. Le silence est puissant, les mots inutiles, le vacarme de la vie s’efface, le vide nous envahit. Immersion.

Ses photos ne sont pas des paysages, ce sont des chocs, des impressions, des émotions.

LACROUTE-Gaël-Bouquetin-mâle-2.JPG
Gaël Lacroute

Au gré de ses sorties en montagne dans le sud du Mercantour, il a eu l'occasion de faire de belles rencontres avec la plupart des espèces de mammifères emblématiques de ces écosystèmes d'altitude. Dans les vallées dominées par le Gélas (point culminant du Mercantour), les animaux habitués à l'affluence des randonneurs lors de la saison estivale semblent avoir développé une relative tolérance à l'égard de ces bipèdes plus ou moins discrets. 

Toutes les photos présentées ont été réalisées aux abords immédiats des sentiers, sans affut, ni camouflage ou appât.

Caschetta-Jean-Marc-Roc2.jpg
Jean-Marc Caschetta

Fragments d’histoire terrestre : les rochers.

Ils font partie de notre vie, de notre environnement, mais y prête-t-on l’attention qu’ils méritent.

On les dit muets, or ils racontent la vie de la Terre et ont inspiré les poètes.

Les regarder, c’est voyager dans le temps long de l’histoire de la Terre, de la Création à nos jours.

On peut voir dans les rochers des formes insolites, mais aussi des couleurs qui changent avec la lumière. La matière naturelle, sans artifice se fait art.

Ses  randonnées dans les Pyrénées et les Alpes, des rochers épars le long des chemins ont séduit Jean-Marc par leurs couleurs, dessins et structures. 

3.jpg
Michel Roche

Amoureux de la nature qu'il a au fond du cœur ! Michel aime arpenter son pays et il a plaisir à partager les « émotions paysagères » qu'il ressent. Il part,  appareil photo à la main, à la découverte des paysages lozériens. Il s'’imprègne de la beauté de la nature, en toute saison, il vit ses silences ou ses bruits familiers, il retrouve la vie de nos anciens et marche dans leurs pas. Les images se projettent en lui, d’abord, et le déclic qui suit, n’est que la conséquence du ressenti de l’émotion. Le cliché tiré s’efforce d’être le reflet de la beauté et de la paix de la nature, et, lui arrive après le déclic, de fermer les yeux, pour revivre l’image au fond de lui. Aussi, les photos qu'il partage, essaient-elles d’être, aussi fidèlement que possible, la projection d’une émotion profonde ! 

4.jpg
Laurent Duperier

Laurent est un  photographe de nature, alternant la photo de paysage et animalière.

Son style est  inspiré de celui des grands photographes il va vers les espaces sauvages où l’homme est absent. Les ciels sont chargés de nuages lourds et la lumière rasante modèle les reliefs du paysage. Ces conditions mettent en avant la rudesse et la force des sites naturels photographiés et lui permettent d’opter pour le noir et

blanc ou la couleur, selon le projet en cours.

Ce qui l’anime, c’est de transmettre ses émotions lorsqu'il contemple, dans le viseur de son boîtier, la beauté d’un paysage. Il essaie à travers ses photos de faire ressentir au public les mêmes émotions pour lui rappeler son appartenance à la nature qui l’entoure et ainsi le sensibiliser à sa préservation.

FOUQUET-Franck-EspritForets-1.jpg
Franck Fouquet

Grand Reporter Franck FOUQUET a couvert des grands conflits qui secouent la planète. Il devient membre de la très prisée Association des Journalistes de Défense. 

Son travail sera publié par de nombreux titres : le Daily Telegraph, l’Express, le Figaro Magazine, Géo, le Nouvel Observateur, le Point, Marianne, National Geographic, Newsweek, Paris Match, Time Magazine,VSD, Washington Post... Il devient le rédacteur en chef photo de l’agence de presse News-Mag qu’il fonde avec d’autres photographes et grands reporters. Alternant les reportages d’actualité avec des séjours en Afrique australe, seul au contact de la vie sauvage, Franck FOUQUET continue à publier des livres.

BRABANT--Marie-Christine-Arbres01.jpg
Marie-Christine Brabant

 Marie-Christine trouve son inspiration dans la nature, les paysages mais aussi l'humain. Elle aime construire des séries avec un regard très personnel, certaines se rapprochant du domaine de la peinture ou de l’art abstrait, n’hésitant pas à user de la couleur, du flou, des reflets et des jeux de lumière. Elle introduit des effets pour s'abstraire volontairement du réel et donner une dimension imaginaire, onirique à l’image. 

Elle nous présente les "ARBRES"

"Cette nature revisitée est une invitation à rêver. L'arbre symbole de vie qui relie le ciel et la terre est le pont entre une réalité concrète et une réalité spirituelle où la limite est notre imagination.

Majestueux , angoissant ou féerique l'arbre est une source d' inspiration. La lumière, la couleur, la forme nous entraînent dans un univers fantastique perdu loin de nos repères". 

3.jpg
André Moenne Loccoz

André Moenne photographie la nature, essentiellement les mammifères et oiseaux; Ses destinations favorites sont en Afrique de l’Est, dans les immenses plaines du Serengeti.

Afrique, la poussière et l’eau 

"Les gnous et les zèbres sont arrivés dans leur migration annuelle vers les pâturages du sud du Serengeti. Tous cherchent l’eau, mais la saison des pluies est en retard. Ce sont des déplacements incessants d’une rivière presque à sec vers de petits lacs épargnés, soulevant des nuages de poussière. C’est aussi le moment des naissances. Jamais très loin, les prédateurs attendent. Encore quelques jours et les orages seront là, qui régénèreront cette magnifique terre d’Afrique".

4.jpg
Olivier Jarry-Lacombe

Olivier Jarry-Lacombe, photographe, chasseur d'images et d'émotions à travers le Monde.

Après une carrière dans la finance pendant plus de 15 ans, il a  décidé un beau matin de changer de vie et de mettre ses passions de voyage et de la photographie au centre de sa vie.

Cette décision et l'envie de revenir avec des images exceptionnelles l'ont conduit à entreprendre plusieurs road-trips en France et dans toute l’Europe.

Ses voyages l'ont transformé et ont profondément changé sa perception du monde qui l'entoure ainsi que les priorités qu'il souhaitait donner à sa vie.

CHANTEAU-Nathalie-En Roux et Blanc-.jpg
Nathalie Chanteau

Nathalie a commencé la photo en 2015, en privilégiant les photos de paysages à côté de chez elle en Bretagne...  

"La photographie est avant tout une passion!  L'envie de figer la beauté de ce qui l'entoure afin d'en garder une trace et de la partager... Témoigner de la valeur de notre environnement en le montrant sous ses plus belles scènes et lumières afin d'ouvrir le regard et de l'importance de le préserver!"

Sans avoir de domaine de prédilection, elle privilégie surtout la nature! Elle a eu envie de rencontrer une vie sauvage préservée car protégée en allant dans le parc du Yellowstone aux USA, et d'immortaliser des scènes dans un univers neigeux immaculé de blanc...

"White Yellowstone..."

Lauze-jerome-Larme07.JPG
Jérôme Lauze

Jérôme Lauze réside à St Privat de vallongue en Lozère.
Originaire d'un petit village du sud Lozère en Cévennes où les décors sont un plaisir pour la photo . 
Il est passionné de nature depuis son adolescence et même s'il a connu quelques expériences avec l'argentique Il s'est  mis réellement à la photo depuis une dizaine d'années et assidûment depuis bientôt deux ans.

il nous offre une vision de l'infiniment petit sur le thème "les larmes de la nature".  ". 

PATRICE LESAGE.jpg
Patrice Lesage
Sculpteur sur bois à la tronçonneuse

Patrice LESAGE 

Sculpteur sur bois a à la troncçonneuse. 

Il crée des pièeces uniques. Patrice Lesage propose des animations et démonstrations en France et en Europe où il réalise devant le public ses œuvres lors de manifestations diverses, salons, marchés d’art etc. 

Deux fois champion de France, il a obtenu le prix des Métiers d’art en 2010. Il réalise également des sculptures sur souche, donnant aux arbres une seconde vie. Depuis 2011, il organise des stages de sculpture destinés aux personnes aguerries aà l’outil.